Top 10 Meilleur Purgeur De Frein 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Purgeur De Frein ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Purgeur De Frein pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Purgeur De Frein !

Notre sélection de purgeur de frein

Guide d’achat purgeur de frein

Lorsque l’on est propriétaire d’une auto qui nous sert quotidiennement, il est important de garder celle-ci en bon état. Elle requiert l’usage de matériels pratiques, fiables et, pourquoi pas, polyvalents. On retiendra parmi les outils indispensables à garder dans le coffre de sa voiture, le purgeur de frein. Quelles sont exactement ses fonctionnalités, comment l’utiliser et comment choisir le meilleur appareil permettant d’évacuer les bulles d’air dans le circuit de freinage ? Les réponses dans ce guide et comparatif.

Qu’est-ce qu’un purgeur de frein ?

Un purgeur de frein est un ensemble d’outils comprenant un récipient, des tubes et une pompe. La pompe retirera l’air du système de freinage. Le liquide de frein usagé va, quant à lui, descendre dans un tube pour atterrir dans un récipient. Il s’agit, en d’autres termes, d’un processus de drainage visant à changer votre liquide de frein.

Grâce au purgeur de frein, vous ne serez plus contraint de vous rendre chez le garagiste pour l’entretien de votre voiture. Le drainage ne demande plus l’intervention de deux personnes. Le processus d’extraction et d’injection du liquide de frein neuf peut effectivement être réalisé par une seule personne grâce à la pompe qui exerce la même pression qu’une main.

Comment fonctionne-t-il ?

Bien qu’il existe sur le marché plusieurs modèles de purgeurs de frein, le processus reste le même. L’appareil comprend généralement un réservoir qui contient du liquide de frein neuf. Le purgeur est aussi doté de deux tuyaux, l’un équipé d’un bouchon et un autre destiné à aspirer l’air. Le liquide neuf pénètre dans le réservoir sous l’effet d’une pression. En parallèle, le liquide usagé sera redirigé vers les vis de purge.

Le tuyau agrémenté d’un bouchon se fixera sur le réservoir de liquide de frein. Le second tuyau sera, quant à lui, raccordé à la valve d’un pneu, de préférence un pneu de secours. Faute de pneu de secours, on peut toujours utiliser son vieux pulvérisateur de jardin. La meilleure solution consiste tout de même à utiliser un compresseur d’air.

Comment choisir son purgeur de frein ?

Le meilleur purgeur de frein n’est pas forcément le plus onéreux. Le prix du purgeur de frein ne sera pas votre unique critère de sélection. En effet, différents autres points sont à prendre en compte pour faire le bon choix.

La compatibilité avec votre véhicule

Avant de choisir le meilleur produit, il est important de prendre connaissance de la marque de votre véhicule. Certes, la plupart des purgeurs, agrémentés d’un bouchon avec joint ajustable, fonctionnent très bien avec plusieurs types d’autos de marque européenne et française. Mais d’autres modèles ne sont destinés qu’à des marques de voiture bien précises.

La polyvalence

Il existe aussi sur le marché plusieurs sortes de purgeur de frein. C’est en faisant le comparatif que l’on peut choisir le purgeur qui nous convient le mieux. On en a des plus classiques, avec un principe de fonctionnement basique, aux plus complexes comme les purgeurs polyvalents. Cependant qui dit classique ne dit pas forcément plus efficace. Ce sont précisément son efficacité et son côté pratique qui font du purgeur de frein basique un élément indispensable à toujours avoir à portée de main. Ce genre de purgeur se sert généralement de la pression de l’air piégé dans la roue de secours.

Les purgeurs de frein polyvalent seront très utiles aux mécaniciens en herbe. Ils seront aussi les mieux indiqués pour un garagiste. Dotés d’une pompe multifonction, ces kits polyvalents vous permettront, non seulement, de purger le frein, mais également l’embrayage de votre voiture. Ces derniers sont dotés de nombreux tuyaux, de deux réservoirs de 120 ml et de plusieurs adaptateurs et seront également très utiles pour le réglage du circuit de carburant par dépression.

La facilité d’utilisation

Envie de rester dans la simplicité ? En plus d’être faciles à manipuler, certains purgeurs de frein vous permettront de faire quelques économies. Ces matériels vous donneront également la possibilité de jeter un ?il sur la pression de l’air de certains systèmes. Ils restent donc indispensables, surtout durant les chaudes journées d’été. Le kit de ce type de Purgeur comprend généralement différents accessoires comme les tuyaux, les raccords, l’adaptateur, etc. Leur utilisation est aisée et n’exige aucune assistance. Le tuyau est suffisamment long, offrant un gain de temps considérable et facilite les manipulations.

En termes de simplicité, on se passe aussi difficilement des purgeurs de frein qui sont non seulement simples et pratiques, mais aussi précis. Ce ne sont, certes, pas des outils professionnels, mais ces derniers gagnent en précision et en efficacité. Le tuyau de ce type de purgeurs de frein permet en effet de vérifier entièrement les bulles afin de déterminer s’il est indispensable ou non de refaire la purge du circuit hydraulique de freinage. Le serrage des filetages ne doit cependant pas être pris à la légère sinon les fuites ne manqueront pas. Mais sinon, on est plutôt satisfait de la pression de la purge, beaucoup plus élevée que certaines pompes en raison du manomètre directement intégré à la pompe. Mais seul un test vous permettra de choisir le purgeur de frein qui vous convient le mieux.

Le prix

Le prix varie, quant à lui, en fonction du distributeur. Les prix grimpent en fonction des purgeurs de frein qui vont des plus basiques aux plus professionnels, en passant par les semi-professionnels. Faire appel à un comparatif est indispensable pour faire pencher la balance.

Pourquoi purger les freins d’une voiture ou d’une moto ?

Le système de freinage d’une voiture ou d’un deux roues est constitué par un circuit hydraulique. Ce dernier nécessite un entretien régulier qui se résume par une purge du liquide, notamment en cas de défaillance et de faible niveau de liquide de frein. Si l’opération est mal réalisée, le circuit de freinage ne fonctionnera pas normalement et peut même ne plus fonctionner du tout. Inutile donc de vous rappeler que cette situation constitue un réel danger, non seulement pour vous, mais aussi pour les autres usagers de la route.

Ainsi, deux raisons vont vous pousser à purger vos freins. La première est qu’il est indispensable de le faire après des réparations ou entretiens au niveau du circuit hydraulique. En effet, il est plus que probable que des bulles d’air se sont introduites dans le liquide hydraulique de freinage. En sachant que l’air est compressible, il est donc nécessaire de l’éliminer, car cela va modifier les caractéristiques du liquide. La seconde raison est que ce genre de liquide de frein hydraulique peut être facilement envahi par l’humidité. Avec le temps, cette dernière augmentera et deviendra de l’eau d’une certaine quantité, capable de rouiller les parties métalliques en contact avec elle.

Par ailleurs, il faut savoir que le liquide de frein bout à une température comprise entre 180 et 280 °C sous l’effet de la chaleur due aux frottements des éléments de freinage. Au fur et à mesure qu’il vieillit, l’ébullition se fera plus rapidement, notamment s’il y a la présence d’une grande quantité d’eau. Cela va donc causer un dégagement d’air, ce qui rend le liquide élastique et compressible. Aux commandes, vous aurez la sensation que la pédale de frein devienne plus molle et spongieuse. Sachez aussi qu’une surchauffe de vos freins les rendra totalement inefficaces, surtout en conduite sportive. Ainsi, il est essentiel de purger le circuit hydraulique tous les deux ans au maximum ou bien tous les 20.000 km.

Comment utiliser un purgeur de frein ?

Purger les freins avec un outillage de ce type est relativement simple et ne nécessite généralement pas l’aide d’une autre personne comme dans le cas d’une purge manuelle. En effet, durant un tel procédé, une personne est destinée à pomper la pédale et l’autre à ouvrir et fermer les vis de purge.

Mais avant de commencer, il est sans doute important de vous rappeler qu’un liquide pour circuit de freinage hydraulique est un produit corrosif. Il peut donc endommager la peinture de votre véhicule. Dans le cas où il en coule sur votre carrosserie, vous devrez tout de suite le rincer abondamment avec de l’eau.

Par ailleurs, vous devrez aussi vérifier que votre purgeur est bien propre. Dans ce sens, contrôlez la présence de poussière ou de tout autre dépôt. Il vous faudra ensuite l’installer après avoir rempli son réservoir avec un liquide neuf identique à celui préconisé par la marque de votre voiture. Voici donc les étapes à réaliser pour bien faire l’opération :

  • Dévissez le bocal de liquide de frein de votre véhicule, situé sous le capot.
  • Vissez le bouchon de votre appareil et installez le raccord du flexible de celui-ci.
  • Allumez le compresseur pour mettre votre purgeur sous pression en optant pour 1,5 ou 2 bars.
  • Purgez ensuite toutes les roues de votre véhicule alternativement en suivant les spécifications dans le carnet d’entretien fourni par le constructeur. Sinon, une bonne méthode consiste à commencer par purger au niveau de la roue la plus éloignée du maître-cylindre. D’une manière générale, il s’agit de la roue arrière droite de votre voiture si la direction est située à gauche. Pour une moto, il va donc falloir commencer par la roue arrière tout simplement.
  • Démontez la roue, puis fixez un tuyau flexible relié à un récipient sur la vis de purge située généralement derrière le moyeu de la roue.
  • Récupérez l’ancien liquide de freins en le laissant couler en totalité et jusqu’à ce que l’air en forme de bulles disparaisse complètement.
  • Une fois la précédente étape terminée, vous pouvez serrer la vis de purge. Refaites toute la totalité de l’opération sur toutes les rues en procédant en diagonale.

Il faut préciser qu’entre chaque purgeage, il est impératif de vérifier la pression de votre purgeur. Dans le cas où celle-ci diminue (pour le cas d’une pompe manuelle), vous devrez pomper pour faire remonter la pression. À noter que cette situation est moins probable si vous utilisez un compresseur d’air.

Une fois que vous aurez fini de purger le système de freinage au complet, baissez la pression de l’appareil via la soupape de décharge. Vous pouvez ensuite débrancher le flexible faisant office de raccord du purgeur au bouchon. Dévissez le bouchon du dispositif permettant de purger vos freins au niveau du bouchon de réservoir du maître-cylindre. Ici, vous devrez vérifier le niveau de liquide dans le bocal pour le compléter dans le cas où le besoin se fait ressentir. La prochaine étape consiste à remettre le couvercle de celui-ci.

Ensuite, il est essentiel de tester la pédale de frein de votre véhicule. Pour ce faire, appuyez plusieurs fois dessus jusqu’à ce qu’elle soit bien rigide. Dans le cas où elle se ramollit facilement, il y a un souci. Il va donc falloir trouver le problème. Dans ce cadre, il ne faut pas oublier de contrôler l’éventuelle présence de fuites, entre autres. Attention, il est particulièrement important d’éviter de rouler dans le cas où la pédale n’est pas correctement ferme. Une fois tout ceci fait, vous pourrez réaliser un test en temps réel.

Pour le test, il est conseillé de choisir une route peu fréquentée tout en vous assurant qu’aucun autre véhicule ne vous suit. Dans le cas où le test n’est pas réussi, il vous faudra tout recommencer à zéro. Mais d’abord, tâchez de vérifier les autres éléments du système de freinage de votre voiture tels que les étriers ou les plaquettes de frein par exemple.

Quelques recommandations

Voici quelques recommandations essentielles durant l’utilisation d’un purgeur de freins :

  • Il est crucial de ne pas oublier de nettoyer l’appareil après toute utilisation. Pour cela, vous pouvez utiliser des chiffons secs ou des essuie-tout. Il est fortement déconseillé de procéder au nettoyage avec de l’eau.
  • Ne jamais stocker du liquide de frein dans votre purgeur.
  • Apportez le liquide de frein usagé dans une station-service ou un garage à proximité de chez vous pour qu’il soit recyclé. Ne le jetez pas dans les égouts ou n’importe où.
  • Un liquide de frein est une substance chimique dangereuse pouvant nuire à votre santé. Ainsi, n’oubliez pas de porter des lunettes de protection et des gants lors de la purge de frein. Dans le cas où vous vous en êtes versé par accident, rincez-vous abondamment et lavez immédiatement vos vêtements.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-11-28 02:31:59